Le comeback

A la base, j’avais commencé cet article en juin.

En juin 2016.

L’autre jour (en avril (avril 2017)) j’ai reçu un mail d’OVH qui me disait « la bourse ou le site« . Comme je suis du genre à m’attacher et que mon référencement est absolument renversant pour les recherches « lieu de drague gay » et « où baiser à Lyon » (on a le public qu’on mérite), je me suis réengagé (deux fois donc). Parce que je me suis rendu compte que mon mec retenait environ le tiers des choses que je lui racontais alors que toi lectorat, tu aspires ce que je dis telle une petite grosse au salon du chocolat. J’annonce donc mon grand retour sur l’internet haut-débit *lancé de confettis, ola générale, déhanchement lascif de chippendale*.

Du coup, t’as environ deux ans à rattraper, tu vas morfler sévère.

On va commencer par mon travail. Comme je t’avais dit lectorat, avant j’avais trouvé un job chez Toupargel où je faisais des catalogues pour vendre des lardons surgelés et où ma plus grande source de stress était de savoir si la photo de mon poulet tirait pas un peu trop sur le bleu. Comme c’était de l’intérim, j’avais pas prévu d’y faire ma carrière et la fille que je remplaçais pour cause burn-out risquait de revenir à tout moment. Spoiler alert : elle est toujours burn-outée.

Puis la boite dans laquelle j’avais postulé parce-que tous les mecs avaient l’air sexy et où ils faisaient du jeu vidéo m’a appelé pour me dire « viens, on va réunir tous les candidats dans une pièce et vous allez vous entretuer passer un entretien collectif« . Mais vu que j’avais mes photos de poulet trop bleues, j’ai pas pu y aller et j’ai fait mon entretien tout seul. Le pire de ma vie. J’avais l’impression d’être Manuel Valls à la Rochelle #transpiration

Mais malgré mes auréoles ils m’ont pris et ma nouvelle source de stress est de ne pas faire couler la boite (il faut savoir que je stresse quand l’eau des pâtes bout et que je n’ai pas encore sorti le paquet du placard). Ça fait 3 ans que je m’occupe de la communication et du marketing dans une boite d’événementiel. On fait des événements pour les industries du jeu vidéo, de l’animation et des effets spéciaux un peu partout dans le monde (même en Iran, c’est ultra foufou). Bon après c’est un peu comme tout le monde, mon chef est était un incapable (le temps que je finisse cet article il s’est fait virer entre temps) et quand je fais du télétravail, je suis à poil jusqu’à midi #instantérotique.

D’ailleurs, je cherche un chargé de communication en CDD et un assistant communication en stage. Si t’es sexy compétent, hésite pas à m’envoyer tes photos ton CV.

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *