Cherche appartement à louer : done

gay couple

Avant tout jet d’objets contendants s au visage pour cause de non-mise à jour, je tiens à vous rappeler que déménager, c’est long.

Et un peu épuisant quand même. Vous n’imaginez pas comme il est exténuant de dire à vos amis  » allez courage, vous avez juste à transporter la machine à laver au second (sans ascenseurs) et on est même pas sûr qu’elle rentre dans l’emplacement prévu. ALLEZ GO FEIGNASSES, MOVE ON MOVE !  » et ensuite de les regarder faire pendant que vous transportez le carton des coussins en prenant un air constipé pour faire genre que vous soulevez des haltères (que vous ne possédez pas, soyons clair là-dessus).

Mais on a presque fini, la cuisine est enfin installée. Ouais nous on est pas des pédés de bas-étages avec l’homme sans coeur, on monte notre propre cuisine. On s’est mis rapidement d’accord sur le fait que c’était et ce sera la dernière fois qu’on montera une cuisine nous-mêmes.

Ça ne nous aura pris que 2 semaines. 2 LONGUES semaines à bouffer comme des lapins (salades et carottes). Mon premier repas chaud fut des pâtes aux ketchups, oignons et 3 tonnes de fromages. Je suis un homme avec des joies simples.

Sinon la vie à deux c’est pas SI horrible que les gens le prétendent. Vous savez le fameux « haaaaan tu vas t’installer en ménage ? Mais t’es fou ! Vous allez vous quitter au bout de 2 mois tellement que vous vous supportez pas. » Eh bah toc, on se supporte très bien. Sauf quand il me force à ranger mes affaires qui trainent pas terre. Jusqu’à preuve du contraire, le sol est un lieu de rangement comme un autre pour mes boxers et chaussettes.

Je vous laisse donc admirer ci-dessus, notre splendide cuisine qui n’était pas encore aménagée à l’époque.

Oui j’ai mis un filtre dégueulasse, je ne sais pas faire des photo !

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *